Un nouveau souffle pour la musique

Après 12 ans de déclin, l’industrie musicale française voit apparaître un soupçon d’optimisme. C’est en partie grâce à la baisse du téléchargement illégal – première cause du déclin de l’industrie du disque – que les artistes ont une raison d’espérer à un retour à la normale de leur activité.

Sans parler de la remise en cause du statut des intermittents du spectacle par le MEDEF, les artistes doivent faire face aujourd’hui à de nombreuses contraintes (téléchargement illégal…). Heureusement pour la France, l’Europe a suivie la voie ouverte par les Etats Unis avec une progression, certes infime, mais encourageante de 0,6% des ventes de musique en 2013.

Les habitudes ont changé et le téléchargement illégal n’est plus au goût du jour, puisque ce sont les plateformes de streaming qui ont la côte. Deezer, Spotify... ils ont tous compris que l’avenir du disque était là, et propose une écoute illimité de musique en échange de comptes coûtant de modiques sommes.

Alors, nous devons nous serrer les coudes et, tout en évoluant, en écoutant la musique sur les plateformes de streaming, payer un compte premium pour permettre à l’industrie du disque de perdurer. Après tout entre le prix d’un CD et le prix d’un compte premium, il n’y a pas de grande différence!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>